La luminothérapie

La science l’a prouvé depuis longtemps : notre corps a besoin de lumière pour fonctionner, car elle diminue la sécrétion de mélatonine, hormone produite en l’absence de lumière –la nuit- et qui aide à s’endormir. Mais une fois la nuit passée, il nous faut la stopper afin de ne pas souffrir de ses effets néfastes sur l’humeur et le tonus. Cependant, en hiver, les nuits sont longues, et en fonction des personnes, il est plus ou moins facile de supporter ce manque de lumière. Afin de recréer des lumières identiques à celle du jour, il existe aujourd’hui de nombreux procédés, et l’un d’eux est l’utilisation d’appareils dits de « luminothérapie », qui permettent de passer outre la baisse de régime habituelle pendant l’hiver ou encore de booster l’organisme au quotidien.

Comment fonctionne la luminothérapie ?

Les appareils de luminothérapie utilisent des procédés technologiques qui reproduisent la lumière naturelle, plus exactement le spectre lumineux solaire, mais dénués d’infrarouges et ultraviolets (ils sont dangereux pour les yeux et la peau).  Leur but est de freiner la sécrétion de la mélatonine et ses effets négatifs sur notre organisme. L’intensité de la lumière utilisée se situe généralement entre 2500 et 10000 lux (unité de mesure de l’éclairement). De plus, en l’absence de lumière, l’organisme souffre de vitamine D (3 personnes sur 4 dans l’hémisphère Nord on un manque de vitamine D), qui régule le tonus, la bonne humeur, et nous maintient en bonne santé, donc utiliser des appareils de luminothérapie contribue à diminuer ce manque de vitamine D, car c’est dans la lumière du soleil qu’elle se crée majoritairement. C’est donc un antidépresseur naturel qui aide durablement et de façon naturelle contre les effets négatifs du manque de lumière.

Quels sont les différents types d’appareils existants ?

Il existe de nombreux appareils différents qui suivent les principes de la luminothérapie. Tout d’abord, les ampoules et lampes de luminothérapie peuvent être utilisées chez soi et ont un usage quotidien, durant la journée. Elles stimulent la rétine de l’œil pour apporter tous les bienfaits de la luminothérapie à notre corps.  Ensuite, les stimulateurs d’aubes sont des appareils de luminothérapie qui sont très utiles pour se réveil en douceur le matin. Grâce à un jeu de lumières progressives, ils recréent paisiblement le lever du soleil, sont sources de relaxation et permettent d’obtenir un réveil naturel.

Quels sont les bienfaits de la luminothérapie ?


Cette thérapie aide à lutter contre la dépression saisonnière pendant la période hivernale, le manque de tonus, la démotivation passagère, les difficultés à trouver le sommeil… En effet, lors des mois d’hiver, notre organisme peut souffrir de ce qu’on appelle les TAS : troubles affectif saisonnier, et qui se traduit par une augmentation de l’appétit, l’irritabilité, le manque de dynamisme, des troubles du sommeil et de l’appétit, une perte de libido… Mais les effets de la luminothérapie ne s’arrêtent pas à traiter les conséquences négatives de l’hiver : en effet, on peut utiliser la luminothérapie au quotidien pour améliorer jour après jour sa forme, passer une bonne nuit, diminuer la sensation de fatigue…

Enfin, la luminothérapie est une science naturelle qui aide tout en douceur et durablement à retrouver une bonne forme, renforcer ses défenses naturelles et stimuler un sommeil paisible. Et de nombreuses techniques peuvent compléter ces effets positifs sur l’organisme pour des résultats encore plus probants sur le tonus. Par exemple les appareils de massage, qui aident à se débarrasser des soucis du quotidien, de se ressourcer après une dure journée ou de se délasser dans les moments de repos, qui, couplés, à la luminothérapie, aident à construire un équilibre apaisant pour le plus grand bien de notre organisme et de notre sérénité ! De nombreux instituts proposent des cures de lumière. Ces professionnels du bien être peuvent être des instituts de beauté, des salons de massage, ou des spécialistes en luminothérapie (bien plus rare).